Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il y a un an exactement, un affaissement des voies sur un chantier ferroviaire à Rastatt avait paralysé totalement le trafic des marchandises. Depuis, un manuel d'urgence a été élaboré, notamment avec les CFF (archives).

KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK

(sda-ats)

Tout juste un an après l'interruption totale du trafic ferroviaire dans la vallée du Rhin à Rastatt, en Allemagne, les CFF ont tiré les leçons de l'incident. La collaboration transfrontalière a notamment été intensifiée.

Le 12 août 2017, un affaissement des voies s'est produit sur un chantier à Rastatt, empêchant pendant sept semaines les trains de circuler normalement entre Bâle et Karlsruhe (D). Cet incident a eu de lourdes répercussions sur le transport de marchandises et des personnes, qui a été totalement interrompu.

Les CFF, la Deutsche Bahn ainsi que d'autres opérateurs du corridor pour le transport des marchandises Rhin-Alpes en ont tiré des leçons. La communication, entre autres, va être améliorée en cas de perturbations. L'anglais est évoqué comme seconde langue dans les centrales de coordination du trafic, ont annoncé les CFF dimanche.

L'ensemble des partenaires impliqués travaillent à des lignes directrices pour une meilleure collaboration internationale. D'ici 2030, une infrastructure multimodale - à savoir l'utilisation combinée de plusieurs modes de transport au cours d'un même trajet - doit voir le jour pour le transport des marchandises sur le rail depuis les ports de la Mer du Nord jusqu'à Gênes.

Un manuel pour les urgences

Les CFF ont également participé à l'élaboration d'un manuel pour la gestion internationale des perturbations. Ce mode d'emploi des urgences définit des processus unifiés afin d'assurer le transport des marchandises même en cas de dérangements importants, comme ce fut le cas à Rastatt. Il clarifie notamment les règles pour la distribution des capacités.

Un point central est l'amélioration de la communication transfrontalière et de mettre à disposition des interlocuteurs et processus prédéfinis. L'assemblée générale de l'Association européenne des opérateurs de fret ferroviaire ainsi que d'autres acteurs du secteur ont approuvé le manuel en mai 2018. Il sera révisé chaque année.

Vaste plan de déviation

Le guide définit aussi un vaste plan de déviation pour le trafic marchandises dans le corridor Rhin-Alpes, afin de pouvoir rapidement garantir le transport sur des itinéraires alternatifs. Ce volet est actuellement en consultation auprès de toutes les entreprises impliquées, expliquent les CFF.

La gestion de l'infrastructure surtout doit recevoir une plus forte empreinte internationale. En font partie par exemple l'introduction du système de contrôle de la marche des trains ETCS et l'harmonisation internationale des chantiers.

Dans ce but, CFF Cargo et les autres compagnies de fret ferroviaire européennes travaillent à une initiative pour renforcer le trafic des marchandises sur le rail. Outre la coordination des chantiers, il s'agira d'améliorer celle des horaires et de l'exploitation afin de rester opérationnel et de pouvoir prendre des décisions aussi en cas de situations d'exception.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS