Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La fondation Mozarteum de Salzbourg a acquis aux enchères pour près de 250'000 francs un des rares manuscrits de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-91) encore absent des collections publiques, a-t-elle annoncé. Il porte aussi des annotations du père du compositeur, Leopold

Présenté mercredi en marge du festival de musique de Salzbourg, la ville natale du compositeur, le document de douze pages de moyen format porte la retranscription, de la main du jeune Mozart, de neuf mouvements d'un "Stabat mater" d'Eugenio di Ligniville (1727-1778), un maître italien du contrepoint.

Adjugé 167'000 livres (près de 250'000 francs) par Sotheby's à Londres, le manuscrit, daté de 1773 par les experts, porte également des annotations du père de Mozart, Leopold. Il avait jusqu'à présent toujours appartenu à des personnes privées.

Poignée de manuscrits en mains privées

"La majorité des manuscrits de Mozart se trouvent depuis longtemps dans des collections accessibles au public. Mais une petite poignée d'entre eux sont toujours restés inaccessibles aux spécialistes", a relevé le Mozarteum dans un communiqué.

Selon la fondation, ce document a une importance particulière en ce qu'il "prouve l'intérêt durable de la famille Mozart pour l'art du contrepoint de Ligniville, qui comme Mozart était membre de la fameuse Accademia filarmonica de Bologne."

Le Mozarteum de Salzbourg, une organisation à but non lucratif, estime posséder plus de la moitié des manuscrits connus de la famille Mozart, dont une centaine de partitions. Cette acquisition, réalisée fin mai, a été rendue possible grâce à l'aide d'une mécène, a-t-il été précisé.

ATS