Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer (no 3) livrera un duel peut-être déjà décisif dès la journée d'ouverture du Masters ATP de Londres.

Le Bâlois peut prendre une option sur la deuxième place du groupe Stan Smith s'il bat Tomas Berdych (no 6) ce soir à 21h (heure suisse), le premier rang de cette poule étant promis à Novak Djokovic (no 1). Tomas Berdych (30 ans) a déjà battu à six reprises l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. Le Tchèque avait notamment remporté leur premier affrontement, aux JO d'Athènes 2004, où il avait créé la sensation en dominant le grandissime favori alors qu'il n'avait pas encore fêté ses 19 ans.

Le résident monégasque a également mis fin à deux séries impressionnantes de Roger Federer. Il l'avait sorti en quart de finale à Wimbledon en 2010, alors que le Bâlois avait disputé sept finales d'affilée sur le gazon londonien, puis au même stade de la compétition deux ans plus tard à l'US Open, où Roger Federer avait au moins atteint le dernier carré au cours des huit précédentes éditions.

Les données ne sont cependant plus vraiment les mêmes. Tomas Berdych peine désormais à imposer ses puissants coups frappés à plat aux meilleurs joueurs du monde. Il n'a ainsi battu qu'une seule fois un joueur mieux classé que lui en 2015, en janvier à l'Open d'Australie où il avait dominé Rafael Nadal en quart de finale, et n'a fêté que deux autres succès face aux membres du top 10 dont un sur abandon...

"Je sais qu'il est capable de jouer extrêmement bien en salle", note toutefois un Roger Federer comme toujours très prudent. Le Bâlois de 34 ans reste sur trois succès face à Tomas Berdych, dont deux obtenus aisément cette saison (6-4 6-0 à Indian Wells sur dur, 6-3 6-3 à Rome sur terre battue). Mais il a également pu constater que le Tchèque, qui est mené 14-6 dans leur face-à-face, était dans une forme ascendante.

Titré à Stockholm cet automne, Tomas Berdych est ainsi passé près de l'exploit en quart de finale du récent Masters 1000 de Paris-Bercy face à Novak Djokovic. Il s'était incliné 7-6 7-6, après avoir bénéficié de balles de set dans les deux manches. "Je me sens prêt, et crois en mes chances", souligne d'ailleurs le Tchèque.

Le finaliste de Wimbledon 2010 affrontera pour la troisième année consécutive un Suisse pour son entrée en lice dans l'O2 Arena londonienne, lui qui y avait subi la loi de Stan Wawrinka en 2013 comme en 2014. Roger Federer ferait d'ailleurs bien de s'inspirer du Vaudois, qui avait su pratiquer un tennis varié pour empêcher Tomas Berdych de jouer en cadence.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS