Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un match de football a dégénéré en avril dernier à Payerne suite à une altercation entre deux joueurs, faisant éclater une bagarre générale. Après plusieurs mois d'enquête, des sanctions ont été prononcées. Un jeune a notamment été interdit de stade.

Le match de juniors A du 9 avril dernier opposait Payerne au FC Chêne-Aubonne. La rencontre s'est déroulée normalement, hormis plusieurs échanges verbaux animés entre deux joueurs a indiqué la police cantonale. Peu avant le coup de sifflet final, l'un des deux joueurs s'est rendu auprès de l'arbitre pour lui en faire part.

L'autre joueur lui a alors asséné un coup de pied par derrière. Suite à ce geste, plusieurs joueurs et spectateurs se sont retrouvés sur le terrain et une bagarre générale a éclaté. Un jeune de 22 ans de la région d'Aubonne a reçu des coups de poing au visage, il a été projeté contre le grillage du stade et a eu trois dents cassées.

Interdiction de stade

La victime a déposé une plainte pénale. La Cellule "Hooligans" du canton a entendu plusieurs personnes impliquées. Une demande d'interdiction de stade pour la Suisse a été faite auprès de la Swiss Football League à l'encontre d'un spectateur qui a participé aux heurts.

Les joueurs et les équipes ont subi des sanctions administratives de la part de la Commission de discipline de l'Association Cantonale Vaudoise de Football (ACVF). L'auteur du coup qui a provoqué les blessures n'a pas été identifié pour le moment.

Actuellement dans le canton de Vaud, 32 supporters sont interdits de stade dans toute la Suisse. Six de ces sanctions sont doublées d'une interdiction de périmètre prononcée par la police cantonale. Les deux derniers cas concernent des supporters ayant utilisé des engins pyrotechniques dans l'enceinte du stade.

ATS