Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le jeu de mots est facile mais si vrai: le McDonald a failli être bien indigeste pour Grigor Dimitrov, poussé dans ses derniers retranchements par le 186e mondial.

Issu des qualifications, Mackenzie McDonald n'est pas passé loin de signer la première sensation du tournoi. Il ne s'est incliné que 8-6 au cinquième set face au no 3 mondial et vainqueur du Masters. Champion universitaire avec UCLA, le Californien de 22 ans a pris date sur la Rod Laver Arena. Entraîné par le Sud-Africain Wayne Ferreira, Mackenzie McDonald a livré un tennis de grande qualité, avec un relâchement étonnant dans ses frappes.

Grigor Dimitrov a eu le mérite de rester calme après avoir laissé filer le quatrième set. Dans la cinquième manche, le Bulgare a réussi des miracles en défense lors du quatorzième jeu, sur le premier point et sur celui de 40-30. Après une "horrible" double faute à deuce de McDonald il gagnait la balle de match pour défier l'imprévisible Andrey Rublev (ATP 32) en seizième de finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS