Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Une opinion bien établie veut que faire du sport procure un meilleur sommeil. Mais selon une étude de l'Université de Bâle, il se pourrait bien que cette association naisse dans la tête: ce ne sont pas ceux qui font beaucoup d'exercice qui ont un bon sommeil mais ceux qui croient en faire suffisamment.
L'équipe de Markus Gerber, de l'Institut du sport et des sciences du sport, a interrogé 862 étudiants. Les participants devaient indiquer la qualité de leur sommeil, quelles activités physiques ils pratiquaient, à quel rythme, dans quelle forme ils se sentaient, et s'ils avaient l'impression de se bouger suffisamment pour leur santé.
Or, selon les résultats de ces travaux publiés dans la revue "Medicine & Science in Sports & Exercise", ce ne sont pas ceux qui faisaient beaucoup de sport qui dormaient le mieux, mais ceux qui se sentaient en forme et pensaient faire suffisamment d'exercice.
Conclure de cette étude que faire du sport est inutile serait faux, avertit le Dr Gerber. Car il est prouvé que l'exercice influence favorablement la santé physique et psychique.
En revanche, lorsqu'il s'agit de traiter spécifiquement des troubles du sommeil, un renforcement rigoureux de l'activité physique n'est peut-être pas la meilleure solution, conclut le spécialiste.
Il est beaucoup plus important de veiller à ce que le sujet ait le sentiment de faire suffisamment d'exercice compte tenu de ses capacités et qu'il se sente en bonne forme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS