Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un militaire américain tué par des tirs dans le Nord de l'Irak

Bagdad - Un militaire américain a été tué "par des tirs ennemis" dimanche dans le nord de l'Irak, a annoncé l'armée américaine dans un communiqué. Il s'agit du premier soldat américain tué par des tirs ennemis depuis le 7 septembre.
"Un militaire américain a péri dimanche après avoir été blessé par des tirs ennemis lors d'une opération de conseil dans le nord de l'Irak", a indiqué l'armée, sans donner aucune autre précision sur les circonstances de ce décès. Depuis la fin de sa mission de combat le 31 août, l'armée américaine se concentre sur la formation et l'entraînement des forces de sécurité irakiennes.
Les 50'000 militaires américains encore déployés en Irak, qui devront avoir quitté le pays fin 2011, peuvent toujours être amenés à utiliser leurs armes s'ils sont attaqués, ou si les forces irakiennes sollicitent leur aide.
Ce décès porte à 4429 le nombre de militaires américains morts en Irak depuis l'invasion conduite par les Etats-Unis en 2003, qui avait précipité la chute du régime de Saddam Hussein, selon un bilan de l'AFP se fondant sur le site indépendant www.icasualties.org.
Un soldat irakien avait alors ouvert le feu sur des militaires américains sur la base aérienne d'Al-Sadiq, près de Touz Khourmatou, à 175 kilomètres au nord de Bagdad, tuant deux Américains et en blessant neuf autres avant d'être abattu à son tour.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.