Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près d'un millier de pompiers, 350 véhicules, six hélicoptères et trois avions étaient mobilisés dimanche soir pour tenter de maîtriser six incendies qui faisaient rage dans le nord et le centre du Portugal. Près de 80% du territoire connaît une sécheresse sévère.

Le feu de forêt le plus dévastateur était signalé à Vila Nova de Cerveira, dans le district de Viana do Castelo (nord), où plus de 300 pompiers se sont relayés depuis samedi matin et où plus de 250 hommes luttaient toujours contre les flammes dimanche soir, selon les services de la protection civile.

Le feu a continué à s'étendre au cours de l'après-midi sur "un terrain difficile d'accès, en raison du vent, des températures élevées et de la sécheresse", a déclaré un porte-parole des pompiers. Au cours de la journée, les flammes se sont approchées de quelques maisons, la télévision portugaise diffusant des scènes de riverains affolés.

Deux blessés légers

Dans le centre du Portugal, à Miranda do Corvo, non loin de Coimbra, un incendie s'est déclaré en fin de journée, mobilisant plus de 200 hommes et menaçant, là aussi, des habitations.

Une centaine de kilomètres plus à l'est, à Covilha, un autre incendie a blessé deux pompiers légèrement et a contraint les autorités à évacuer un camping et une auberge, mais était déclaré maîtrisé dimanche soir.

Aide à l'Espagne voisine

Après avoir été relativement épargné en 2014, le Portugal est touché cette année par d'importants feux de forêt. Près de 80% du territoire connaît actuellement une sécheresse sévère, une situation qui risque encore de s'aggraver pendant le mois d'août, selon l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA).

Samedi, le Portugal avait envoyé plus de 100 pompiers et 30 véhicules dans la région espagnole frontalière d'Estrémadure pour aider le pays voisin à combattre un important incendie. Ce contingent devait rentrer au Portugal dimanche, alors que l'incendie côté espagnol était donné comme maîtrisé.

ATS