Toute l'actu en bref

Près d'un enfant sur cinq au Soudan du Sud a été obligé de fuir son foyer (archives).

KEYSTONE/AP UNICEF/MACKENZIE KNOWLES-COURSIN

(sda-ats)

La guerre civile a forcé plus d'un million d'enfants à fuir le Soudan du Sud. Le conflit en a aussi déraciné 1,4 million d'autres à l'intérieur du pays, ont déclaré lundi des agences de l'ONU.

Les enfants représentent 62% des 1,8 million de Soudanais du Sud qui ont fui leur pays pour gagner des camps de réfugiés en Ethiopie, au Kenya et en Ouganda voisins depuis le début du conflit fin 2013, selon un communiqué commun du Fonds des Nations unies pour l'enfance, l'Unicef, et du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

Par ailleurs, 1,4 million d'enfants vivent dans des camps de déplacés à l'intérieur du Soudan du Sud.

"L'avenir d'une génération est en jeu", a déclaré Leila Pakkala, directrice de l'Unicef pour l'Afrique de l'Est et australe. "Le fait effroyable que près d'un enfant sur cinq au Soudan du Sud a été obligé de fuir son foyer illustre combien le conflit a un effet dévastateur sur les plus vulnérables de ce pays", a-t-elle ajouté dans le communiqué.

La famine frappe

Deux ans et demi après son indépendance, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts. La famine, conséquence directe du conflit, touche plus de 100'000 personnes dans certaines zones du pays et en menace un million d'autres.

"Il n'y a pas aujourd'hui de crise de réfugiés qui me préoccupe plus que le Soudan du Sud", a déclaré le responsable pour l'Afrique du HCR, Valentin Tapsoba, dans le même texte.

L'Unicef dit avoir recueilli un peu plus de la moitié des 181 millions de dollars (178 millions de francs environ) réclamés pour cette année, tandis que le HCR ajoute n'avoir obtenu que 11% des 782 millions de dollars qu'il estime nécessaires.

ATS

 Toute l'actu en bref