Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pro Natura a annoncé samedi au Monte Verità, au-dessus d'Ascona (TI), le versement d'un million de francs au Parc national du Locarnese. L'association maintient ainsi la promesse faite en l'an 2000 lorsqu'elle avait lancé son appel "Créons ensemble un nouveau parc national".

"Le million promis," souligne Pro Natura, "constitue une motivation supplémentaire dans la longue ligne droite menant à l'ouverture du nouveau parc". En 2015, les communes situées sur le territoire qui devrait accueillir le parc seront appelées à voter pour dire si elles veulent en faire partie.

L'argent de Pro Natura permettra d'indemniser les propriétaires fonciers pour le retour à la nature des zones centrales du parc. L'annonce a été faite par Silva Semadeni, présidente de l'organisation de protection de la nature, qui a félicité le candidat tessinois au titre de parc national: "le Parc national du Locarnese réunit une variété exceptionnelle de paysages naturels et culturels".

Pionniers en Europe

Pour Pro Natura, "il est essentiel que la Suisse crée de nouvelles grandes aires protégées, à savoir des parcs nationaux. Il en va de la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel du pays."

Avec la création du parc national suisse en Engadine, inauguré en 1914, la Suisse et Pro Natura - alors Ligue suisse pour la protection de la nature - ont fait oeuvre de pionniers en Europe. Mais pendant longtemps cette vaste aire protégée n'a pas fait d'émules.

Intérêt renouvelé

Il a fallu attendre le tournant du millénaire et le lancement de la campagne "Créons ensemble un nouveau parc national" de Pro Natura pour assister à une évolution. L'association a alors promis un million au prochain parc national à ouvrir. En 2007, elle a obtenu la révision de la loi sur la protection de la nature et du paysage (LPN) qui constitue aujourd'hui la base légale nécessaire à la création de nouveaux parcs nationaux en Suisse.

Le territoire du futur parc national de la région de Locarno s'étend sur 220 km2. Il part des berges du Lac Majeur pour aller jusqu'au Val Rovana, en passant par les Centovalli, le Val Onsernone et une partie du Pedemonte.

ATS