Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Boeing 737 a dû faire un atterrissage d'urgence à Philadelphie après avoir perdu des pièces de son moteur.

KEYSTONE/EPA ABOURMAN via INSTAGRAM/AMANDA BOURMAN / HANDOUT

(sda-ats)

Un Boeing 737 de la compagnie aérienne américaine Southwest a connu mardi peu après son décollage de New York une défaillance de moteur, qui a brisé un hublot et fait un mort parmi les passagers. L'appareil a dû faire un atterrissage d'urgence à Philadelphie.

"Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées", a indiqué l'organisme fédéral de la sécurité des transports(NTSB), qualifiant l'incident, à ce stade, de "défaillance de moteur".

Le fuselage et un hublot de l'appareil ont été endommagés, a précisé dans un communiqué la Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur aérien américain.

La compagnie Southwest, une des principales compagnies américaines, a précisé que l'appareil 737-700 transportait 144 passagers et cinq membres d'équipage. Le vol 1380 avait commencé à l'aéroport de La Guardia, à New York, à destination de Dallas (Texas), avant d'atterrir en urgence à Philadelphie vers 11h20 locales.

"On dirait que l'on tombe"

"Il y a un problème avec notre avion. On dirait que l'on tombe. Atterrissage d'urgence", a écrit l'un des passagers, Marty Martinez, sur une vidéo postée en direct sur Facebook, où on le voit lutter avec son masque à oxygène. "Le moteur a explosé en l'air et a cassé une fenêtre à trois rangées de moi, blessant gravement une femme assise près de la fenêtre", a-t-il ajouté.

Interrogé après l'atterrissage par la chaîne CBS, il a précisé que la femme, assise dans la rangée 17, avait été atteinte par des éclats. "Il y a du sang partout", a-t-il ajouté. "Je croyais que j'étais en train d'enregistrer les derniers moments de mon existence tout du long, car j'avais du Wi-Fi. C'était absolument terrifiant".

"On avait l'impression de faire une chute libre (...) Les hôtesses et les stewards étaient en pleurs", a-t-il ajouté.

Plusieurs spécialistes cités par les télévisions américaines ont fait remarquer que l'incident ressemblait étrangement à une défaillance de moteur subie par un Boeing 737 de la même compagnie en août 2016, qui avait dû atterrir d'urgence en Floride.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS