Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le plus long siège de l'histoire de la guerre moderne, celui de Sarajevo, est revisité par le biais d'un musée virtuel. Le site sera mis en ligne jeudi soir à minuit, à l'occasion du 20e anniversaire du début de la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95), ont annoncé ses créateurs.

"C'est une histoire qui raconte notre résistance face à un ennemi invisible. Nous étions des cibles mouvantes qui n'avaient qu'un principe: rester en ville, parce que nous n'avions pas d'autre choix", a déclaré la créatrice du projet, Suada Kapic.

Habitants vainqueurs

"La stratégie de cette terreur a été planifiée et elle consistait à nous briser psychologiquement. Mais nous n'avons pas cédé. En quatre ans, les citoyens de Sarajevo ont prouvé que les vainqueurs, c'était eux", a-t-elle poursuivi.

Le 20e anniversaire du début de la guerre en Bosnie et du siège de Sarajevo sera marqué vendredi dans la capitale bosnienne. Ce conflit a fait environ 100'000 morts et plus de 2,2 millions de réfugiés, soit la moitié de la population. Plus de 10'000 personnes ont été tuées à Sarajevo durant les 44 mois qu'a duré le siège.

Des témoignages

La collection sera consultable en ligne sera notamment constituée de milliers d'interviews avec des habitants de Sarajevo et des responsables politiques et militaires de la ville réalisées pendant la guerre.

Cette initiative précède la mise en place d'un véritable musée, prévue dans deux ans. Il sera érigé dans le centre de Sarajevo, sur un espace ouvert de quelque 11'500 mètres carrés, a précisé un autre auteur, le metteur en scène bosnien Dino Mustafic.

"Ce musée aura un rôle crucial pour les générations futures. Il sera la mémoire et l'avertissement qui nous rappellera de l'importance de la paix", a déclaré M. Mustafic.

Le musée virtuel:

ATS