Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme noir est décédé vendredi aux Etats-Unis après avoir été arrêté par des policiers qui ont utilisé du gaz au poivre pour le neutraliser, a annoncé la police. Son cas vient s'ajouter à la récente série de décès de noirs américains aux mains de la police.

Un habitant de la ville de Tuscaloosa, en Alabama, a appelé la police vendredi pour dire qu'un homme assis sur le perron d'une maison voisine semblait armé. Lorsque les policiers sont arrivés, l'homme s'est enfui, selon la police.

"Le suspect s'est enfui vers les bois proches. Les policiers l'ont poursuivi et quand ils l'ont rattrappé il a tenté de résister à son arrestation", selon le communiqué de la police. Les policiers ont alors utilisé du gaz au poivre, avant de lui passer les menottes.

L'homme, âgé de 35 ans, s'est écroulé "alors qu'on le ramenait hors des bois. Les policiers ont commencé des soins de premiers secours et appelé une ambulance en urgence", a précisé la police. Il est décédé peu après son arrivée à l'hôpital.

La police a ouvert une enquête, qui sera menée en partie par des enquêteurs non policiers, a-t-elle annoncé.

ATS