Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paléo lance le camping confortable.

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

A côté de son traditionnel camping gratuit, Paléo à Nyon (VD) propose cette année aux festivaliers une solution d'hébergement payante et plus confortable. Des maisonnettes en bois, des petites tentes et des yourtes qui peuvent accueillir quelque 420 personnes.

Pal'Asse. C'est le nom de la nouvelle offre d'hébergement qu'inaugure cette année le festival nyonnais lancé ce mardi. Sur le site, des cabanons multicolores jouxtent de grandes tentes aux bâches bariolées. Objectif: proposer une solution de logement un peu plus confortable aux festivaliers qui le souhaitent et qui peuvent ouvrir leur porte-monnaie.

"A la base, cela vient surtout d'une envie du festival d'offrir quelque chose de plus en matière d'hébergement. Et puis nous avons mené un sondage l'an dernier auprès de campeurs et festivaliers et les résultats nous ont confortés dans cette démarche", explique Amandine Massy, coordinatrice de projet.

Plus de 120 logements

Pour cette première, 123 logements sont proposés au Pal'Asse. Et tous affichent complet. Il est mardi midi, les premiers locataires arrivent sous un soleil de plomb. La visite commence.

L'offre se veut multiple et adaptable. Petite tente pour deux avec matelas en mousse, podpad (mini cabanon en bois) pour deux avec matelas gonflable, luxpad pour deux d'une hauteur de 2,2 mètres avec lit en bois et électricité ou encore grande yourte avec quatre lits en bois, électricité, chaises et tables de camping.

"Les prix vont de 315 francs à 1185 francs par logement sachant qu'on ne peut les louer que pour toute la durée du festival", soit une semaine, explique Stéphane Demaurex, également chargé de projet. Difficile de déjà dresser le profil des intéressés mais "il y a des membres du staff, des mamans inquiètes qui ont loué un logement pour leur fille ou du personnel des stands", poursuit-il.

Douches chaudes

Sur le Pal'Asse, les campeurs disposent de sanitaires collectifs et de douches avec de l'eau chaude. Si le camping gratuit propose également de l'eau chaude, elle est ici incluse dans le forfait.

Devant une grande tente "de luxe" pour quatre, une mère de famille du Nord vaudois explique en compagnie de sa fille adolescente pourquoi elle tente cette aventure. "L'an dernier, nous étions venus avec le camping-car. C'était bien mais nous nous sommes dit que nous serions un peu mieux ici, surtout s'il fait mauvais".

Hyper chaud

Son fils dort lui au camping gratuit. "Mais il peut venir s'il le souhaite dormir sous notre tente ou loger des copains qui auraient peut-être trop bu et ne pourraient pas conduire. On peut mettre des matelas par terre. On verra bien". A l'heure de faire les lits et de prendre ses marques, elle est satisfaite mais une chose l'inquiète: "il fait terriblement chaud là-dedans". Un commentaire qui revenait en boucle tant sous les lourdes tentes que dans les cabanons.

Lancée cette année, cette solution de logement reste toutefois assez marginale en comparaison au nombre de campeurs accueillis en moyenne sur le site. Durant le festival, environ 9000 personnes logent en effet sur la plaine de l'Asse.

ATS