Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Conseiller communal socialiste de la commune de Val-de-Travers, âgé de 33 ans, Jean-Nat Karakash a annoncé sa candidature à la candidature au Conseil d'Etat neuchâtelois. Le PS neuchâtelois se prononcera le 19 janvier prochain en vue des élections cantonales du 14 avril.

"Cette décision a été difficile à prendre pour moi, car ma motivation et le plaisir que j'éprouve dans ma fonction actuelle de conseiller communal ne se sont jamais démentis", écrit-il dans un communiqué de presse diffusé dans la nuit de lundi à mardi.

"Mais je vois que le canton est au pied du mur. Les défis qu'il doit relever pour sortir de l'ornière sont colossaux": M. Karakash aimerait pouvoir contribuer à lui insuffler la même dynamique que sa région est parvenue à créer à Val-de-Travers.

Pour rappel, la commune de Val-de-Travers est née en 2009 de ce qui était alors la plus importante fusion jamais réalisée en Suisse. M.Karakash est en charge des finances et de l'économie depuis la fusion.

Changement de générations

Le PS dispose actuellement de deux représentants au gouvernement: la directrice de la santé et des affaires sociales (DSAS) Gisèle Ory, 56 ans, qui ne souhaite pas rempiler, et Laurent Kurth, 45 ans, chef du département de la justice, de la sécurité et des finances (DJSF).

M. Kurth a été élu le 14 octobre dernier en remplacement de Jean Studer, nommé à la présidence de la BNS en avril et ayant démissionné de ses fonctions gouvernementales l'été dernier. Outre MM. Kurth et Karakash, un troisième candidat socialiste n'est pas exclu. Peut-être une femme.

La bataille pour les cinq sièges au Conseil d'Etat s'annonce serrée. Les candidats à la candidature sont pléthore.

Nombreuses candidatures

A droite, le PLR présente cinq candidats, dont ses deux sortants et le conseiller communal de Neuchâtel et conseiller national Alain Ribaux. Le parti devra compter avec l'UDC qui propose une liste avec un unique prétendant, le président du parti neuchâtelois et conseiller national Yvan Perrin.

Le PDC lance trois candidats. Les intentions du conseiller d'Etat Claude Nicati, sans étiquette depuis qu'il a claqué la porte du PLR, ne sont pas connues.

Les Verts neuchâtelois ont trouvé deux personnes prêtes à se lancer dans la course au Conseil d'Etat: Nicole Baur, cheffe de l'Office de la politique familiale et de l'égalité du canton, et Patrick Hermann, directeur du lycée Blaise-Cendrars. Les candidats seront désignés le 23 janvier prochain.

A la gauche de la gauche, dans les rangs du POP, le nom du député et conseiller communal du Locle Denis de la Reussille est le plus souvent cité pour la course au gouvernement. Une décision devrait tomber mi-janvier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS