Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il existe une dizaine de chemins de randonnée pédestre se référant à l'histoire militaire au Tessin (Photo symbolique).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Les amateurs de randonnées en montagne et les férus d'histoire militaire peuvent réunir leurs deux passions au Tessin. Une dizaine de chemins pédestres leur sont proposés.

Mens sana in corpore sano, le canton le plus latin de Suisse porte haut la locution. Le week-end prochain, l'organisation ForTI ouvre un nouveau sentier pédestre à plus de 2000 m d'altitude, au col San-Giacomo qui relie la Suisse et l'Italie.

Cette nouvelle voie a une valeur stratégique particulière. Ainsi en 1929, le dictateur Mussolini avait fait construire une route entre Domodossola (I) et la frontière suisse, à travers le Val Formazza. Du col San-Giacomo, ses artilleurs pouvaient théoriquement atteindre directement le Gothard, indique mardi dans un communiqué l'organisation ForTI, qui a pour but la mise en valeur des fortifications militaires.

Le nouveau chemin du col San-Giacomo, qui ouvre ce week-end, est long de 13 kilomètres et présente un dénivelé de 814 mètres. On s'y rend au départ d'All'Acqua, dans le Val Bedretto. La cabane Corno-Gries du Club alpin suisse, à 2328 m entre le col du Nufenen et le Val Formazza, permet en outre de passer la nuit non loin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS