Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le dauphin Shadow est mort mardi au Connyland de Lipperswil (TG). Il s'agit du septième animal à périr dans le parc d'attractions en trois ans, critique l'association Oceancare. Une autre organisation y voit un lien avec une fête techno organisée récemment près du delphinarium.

Le système immunitaire a pu être endommagé par la musique, estime le responsable de l'organisation allemande de protection des baleines et dauphins WDSF, cité mercredi dans un communiqué. L'association s'était opposée à la tenue de la soirée techno si près des dauphins, sans succès.

Les responsables de Connyland, quant à eux, se sont dit surpris par la mort de Shadow, un mâle âgé de 8 ans. Mardi matin encore, l'animal s'était montré enthousiaste lors de l'entrainement, a décrit le directeur du parc Erich Brandenberger devant les médias.

Puis il se serait mis à nager nerveusement. Malgré les efforts de l'entraineur pour le calmer, Shadow a cessé de respirer et son pouls à disparu. En liberté, les dauphins vivent en moyenne jusqu'à 50 ans, selon Oceancare.

Pétition et motion à Berne

Le cadavre a été disséqué à l'hôpital vétérinaire de l'Université de Zurich. La cause de la mort n'a encore pu être déterminée mais le dauphin ne souffrait d'aucune infection et ses organes vitaux sont tous dans un état normal.

Oceancare dénonce les conditions de détention des dauphins à Connyland. L'organisation va déposer à Berne dans les semaines qui viennent une pétition demandant une interdiction des delphinariums et des importations de dauphins en Suisse.

La démarche vise à soutenir une motion déposée par la conseillère nationale Brigitta Gadient (PBD/GR) allant dans le même sens.

ATS