Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Ebola est une menace permanente en RDC", a réagi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus (archives).

KEYSTONE/AP/JOHN BOMPENGO

(sda-ats)

La République démocratique du Congo fait "face à une nouvelle épidémie" de fièvre hémorragique Ebola dans l'est du pays tout juste une semaine après avoir annoncé la fin de la précédente flambée. Le ministre de la Santé parle de 22 morts dans et autour de Magina.

La nouvelle épidémie menace la région de Béni, tandis que la précédente avait touché le nord-ouest du pays. "A ce stade, rien n'indique que ces deux épidémies, séparées de plus de 2500 km, soient liées", a écrit dans un communiqué le ministre, le docteur Oly Ilunga Kalenga qui ne précise pas les dates des décès.

"Ebola est une menace permanente en RDC", a réagi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. "En travaillant en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et ses partenaires, nous combattrons cette crise comme nous l'avons fait la dernière fois".

"Puisque nous sortons d'une autre épidémie d'Ebola nous avons maintenu le staff et l'équipement en place", a précisé Matshidiso Moeti, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique.

Echantillons analysés

Déjà connue pour être le fief de nombreux groupes armés, la province du Nord-Kivu a notifié samedi "au ministère de la Santé 26 cas de fièvre avec des signes hémorragiques, dont 20 décès" dans un village près de Béni, a rappelé le ministre.

"Six échantillons prélevés chez des patients hospitalisés sont arrivés à Kinshasa ce mardi 31 juillet et ont été analysés par l'Institut national de recherche biomédicale (INRB). Des six échantillons analysés, quatre se sont révélés positifs à la maladie à virus Ebola", a-t-il détaillé.

"Une équipe de douze experts du ministère de la Santé arrivera à Béni ce jeudi 2 août", a poursuivi M. Ilunga.

Il s'agit de l'énième flambée de fièvre hémorragique en RDC, où la rivière Ebola, qui coule dans l'est du pays, a donné son nom à la maladie. C'est en RDC que le virus Ebola a été découvert en 1976.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS