Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 600 employés seront réunis au sein de la future Maison olympique.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le nouveau siège du CIO sort peu à peu de terre près de Vidy, à Lausanne. La Maison olympique réunira dès 2019 quelque 600 employés, aujourd'hui dispersés sur quatre sites à travers la ville.

Trois grues tournoient dans le ciel, alors que deux étages du futur bâtiment commencent à émerger. Une centaine d'ouvriers s'activent sur le chantier, aux abords immédiats du château historique de Vidy. Ils seront jusqu'à 300 au plus fort des travaux.

Le futur écrin, imaginé par le bureau d'architecture danois 3XN, il faut encore l'imaginer. "Ce sera un bâtiment tout en courbes, inspiré d'un athlète en mouvement", explique mercredi Marie Sallois, directrice du développement, de l'organisation, de la marque et du développement durable au Comité International Olympique (CIO).

Le rez-de-chaussée accueillera les espaces de réunion et un restaurant. Trois étages de bureaux prendront place au-dessus. Au sous-sol, la structure du parking est pratiquement terminée.

Clins d'oeil

Le bâtiment de 17 mètres de haut ose des clins d'oeil à l'olympisme et à ses valeurs. Au centre, un grand escalier prendra la forme des cinq anneaux olympiques. Les panneaux solaires, sur le toit, ressembleront à une colombe - de la paix - se posant sur le parc.

L'intérieur sera modulable à souhait. Le CIO voulait un espace flexible, avec un minimum d'éléments structurels. "On pourra cloisonner ou non, comme on le souhaite", a expliqué Mme Sallois.

Développement durable

Enfin, le CIO joue la carte du développement durable: panneaux solaires, pompage de l'eau du lac et pompes à chaleur, récupération des eaux de pluie. "Ce sera un bâtiment très efficace au niveau énergétique, même s'il n'est pas totalement autonome", ajoute Thierry Tribolet, responsable des bâtiments.

Les matériaux des anciens bâtiments du site seront récupérés à plus de 95%. Et 45 arbres seront plantés. Avant l'arrivée des grues et des pelles mécaniques, le site a fait l'objet de fouilles archéologiques. Un cimetière médiéval, avec plus de 250 tombes, a été mis au jour. Des amphores et divers objets de la vie quotidienne de l'antique Lousonna ont aussi été découverts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS