Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Montreux Jazz Festival a dévoilé jeudi l'affiche de sa 46e édition, agendée du 29 juin au 14 juillet. Pour la deuxième fois, un photographe a reçu carte blanche. Greg Gorman a choisi de montrer un nu masculin, entre icône de pub et sculpture antique.

A peine dévoilée, l'affiche de cette 46e édition fait déjà parler d'elle. Pour le festival, l'homme nu photographié dans le désert "évoque une sculpture classique en mouvement". Il "illustre l'expérience contemplative qu'est l'écoute de la musique".

En 1967, année de la première édition, une photo en noir et blanc ornait déjà l'affiche du Montreux Jazz. Mais elle montrait un saxophone, clairement lié au monde de la musique. En 1969, le festival avait choisi l'illustration d'une femme nue, de dos.

Surprendre

"La décision de m'autoriser à présenter un nu était très courageuse, parce qu'en photographie, la nudité est réelle. Le fait de laisser une nouvelle fois carte blanche à un photographe après tant d'années montre que le festival est prêt à tenter de nouvelles expériences et à surprendre les gens", a expliqué Greg Gorman.

Greg Gorman, né à Kansas City en 1949, a publié neuf livres et réalisé des centaines de campagnes publicitaires dans les domaines du cinéma, de la musique et du sport. Il a photographié d'innombrables musiciens comme Michael Jackson, Frank Zappa, David Bowie, Nina Hagen ou encore Crosby, Stills and Nash.

ATS