Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Servette peut nourrir des regrets après le nul concédé (1-1) lors du match aller du 3e tour qualificatif de l’Europa League. Les Genevois n’ont pas su assurer un succès qui leur tendait les bras.
Les Genevois pensaient certainement avoir fait le plus dur, lorsque Jérôme Schneider reprenait victorieusement un mauvais dégagement de la défense de Rosenborg (68e) consécutif à un corner. Malheureusement pour eux, les Norvégiens n’ont douté qu’une dizaine de minutes, le temps pour Dockal de profiter de la naïveté de l’arrière-garde servettienne pour égaliser d’un magnifique tir dans la lucarne (81e).
Auparavant, le match avait été bien morne, aucune des deux équipes ne parvenant réellement à prendre l’ascendant sur son adversaire. Comme attendu, les Servettiens ont tenté de garder le ballon et de construire leurs occasions depuis l’arrière. Las, relances hasardeuses et autres passes imprécises ne leur ont jamais permis de prendre la maîtrise du rythme, malgré un Rosenborg attentiste et très bas au pressing.
Les occasions de buts ont été rares, en dépit de plusieurs situations chaudes des deux côtés. Durant la première heure, seuls un tir sur le poteau de Lionel Pizzinat (11e) et un envoi de Holm bien arrêté par Barroca (56e) auraient eu le poids d’un but. A la dernière minute du temps additionnel, Servette aurait par contre pu tout perdre sur un lob du milieu du terrain de Henriksen qui n’a trouvé que la transversale de Barroca.
Ce but encaissé à domicile ne fait pas les affaires de Servette, qui n’aura pas d’autre choix que de marquer la semaine prochaine à Trondheim. Coup d’envoi jeudi 9 août à 19h.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS