Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Châteaudun - Un octogénaire séquestré pendant un an dans une pièce minuscule de sa maison, dans le centre-ouest de la France, a confié à la presse qu'il avait peur de son épouse. Cette dernière, âgée de 45 ans, est soupçonnée d'être l'auteur principale du délit et d'avoir battu le vieil homme. Elle a été placée en détention provisoire.
"Elle me battait pour me punir. Elle me prenait pour un domestique", a-t-il témoigné, s'exprimant avec facilité, bien que visiblement affaibli. Pendant un an, cet homme a vécu un calvaire, enfermé dans une minuscule buanderie, séquestré par une partie de sa famille qui le violentait et le sous-alimentait.
Malvoyant depuis plusieurs années, il a désormais complètement perdu la vue du fait de ses conditions de vie déplorables. D'importantes sommes d'argent lui appartenant auraient été détournées. Interpellée mercredi, son épouse a été placée en détention provisoire à la maison d'arrêt de Versailles, près de Paris.
Egalement arrêtés, l'amant présumé de cette femme et un de ses fils ont été libérés sous contrôle judiciaire. Ils sont poursuivis pour complicité de séquestration criminelle et non dénonciation de mauvais traitements sur personne vulnérable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS