Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un candidat d'opposition a évoqué lundi à Rufisque, dans la banlieue de Dakar, la création d'un "Conseil national de transition". Il verrait le jour au cas où le chef de l'Etat Abdoulaye Wade persisterait à se présenter à la présidentielle du 26 février.

"La seule façon de servir le Sénégal dans l'honneur et la dignité, c'est de s'opposer à la candidature inconstitutionnelle d'Abdoulaye Wade jusqu'au bout", a ajouté Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des affaires étrangères, lors d'un meeting tenu conjointement avec la plupart des autres candidats d'opposition.

Huit candidats d'opposition, dont le chanteur Youssou N'Dour, ont décidé de mener en commun la campagne électorale qui s'est ouverte dimanche au Sénégal.

Youssou N'Dour apprécié

Très applaudi, Youssou N'Dour, dont la candidature a été rejetée par le Conseil constitutionnel, a appelé les électeurs à prendre l'argent de ceux qui voudraient acheter leurs voix, et de voter contre eux. "Cet argent est l'argent de l'Etat (qui a été) volé , c'est votre argent. Prenez-le, bouffez-le (...) et fermez-leur vos portes!", a-t-il lancé.

Les opposants à M. Wade ont prévu une marche dans le centre de Dakar mardi après-midi.

ATS