L'orchestre de chambre lucernois Festival Strings reçoit un second Stradivarius, âgé de 340 ans. Les responsables l'ont présenté mardi aux médias réunis au Centre culturel et des congrès de Lucerne (KKL).

Le célèbre luthier Antonio Stradivari a fabriqué ce modèle "Sellière" avant 1680, précise Daniel Dodds, directeur artistique du Festival Strings. Le violon se trouve dans un état de conservation "extraordinairement bon", précise le luthier du 21e siècle Johannes G. Leuthold.

Depuis plus d'un siècle, le Stradivarius faisait partie d'une collection de l'industriel autrichien Theodor Hämmerle, avant que ses descendants n'en vendent progressivement les instruments. Avant cela, le violon a séjourné à la Cour d'Espagne en 1780 avant de prendre la direction de Milan, Paris, Londres, Anvers et Vienne.

Acheté par une fondation

La Fondation Monika Widmer l'a racheté pour plus d'un million de francs, soit "un montant plus faible que s'il avait été vendu aux enchères", souligne Hans Züsli, président de la fondation. Le violon est désormais mis exclusivement à disposition de l'orchestre.

L'instrument a passé l'essentiel de ses 50 dernières années dans le coffre-fort d'une banque. Le dernier à en avoir joué, en 1979, est l'un des fondateurs du Festival Strings. Le son du "Sellière" pourra de nouveau être apprécié lors de concerts donnés le 5 mars prochain à Vienne et le 7 mars au KKL.

Environ 620 violons d'Antonio Stradivari existent encore dans le monde. La moitié d'entre eux servent encore à jouer de la musique. L'orchestre Festival Strings détient déjà un autre Stradivarius ainsi que des instruments à cordes fabriqués par Andrea Guarneri (1680), Nicola Amati (1675) et Nicolò Gagliano (1737).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.