Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme avait été enlevé alors qu'ils roulaient sur une route de Paktika, une province très instable de l'est du pays considérée comme un bastion des talibans (archives).

KEYSTONE/FR155304AP/Dima Gavrysh

(sda-ats)

Un Afghan otage des talibans a réussi à s'enfuir en s'emparant de l'arme d'un de ses ravisseurs pendant qu'ils priaient. Il a tué sept d'entre eux et en a blessé 18 autres, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Awal Khan, 36 ans, et un policier avaient été enlevés mercredi alors qu'ils roulaient sur une route de Paktika, une province très instable de l'est du pays considérée comme un bastion des talibans, a indiqué l'adjoint au responsable provincial de la sécurité, Abdul Rauf Masood. D'après M. Masood, le policier a été tué et l'otage emmené dans une résidence du district de Gomal, où il a été retenu pendant plusieurs heures.

Pendant les prières de l'après-midi, Awal Khan, qui avait alors les poignets menottés, a saisi l'arme d'un de ses ravisseurs et a ouvert le feu, selon le responsable sécuritaire. "Awal Khan les a tous touchés. Il en a tué sept et en a blessé 18", a raconté Mohammad Rahman Ayaz, le porte-parole du gouverneur provincial.

Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a confirmé qu'un groupe avait kidnappé les deux hommes et que Khan avait réussi à s'enfuir en tirant sur les insurgés, tuant trois d'entre eux. L'ex-otage s'est sauvé à bord d'un 4x4 appartenant aux ravisseurs, a ajouté M. Ayaz.

Son frère, un commandant de police, a révélé les détails aux autorités, a expliqué M. Masood. Les talibans sont souvent impliqués dans des enlèvements d'Afghans ou d'étrangers, qu'ils gardent parfois en otage des années durant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS