Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme qui se présentait sur Facebook comme un partisan de l'organisation Etat islamique (EI) a été arrêté aux Etats-Unis, a annoncé mardi soir le FBI. Il a été inculpé pour avoir eu l'intention d'utiliser un sac à dos piégé.

Un habitant âgé de 23 ans de Key West, en Floride, postait sur Facebook des messages extrémistes. C'est un autre utilisateur du site qui a contacté la police après que l'homme eut, selon lui, tenté de le recruter pour l'EI, selon les termes de l'inculpation.

"Je vais faire le sac à dos... c'est sûr, je vais faire le sac à dos", a-t-il dit à son interlocuteur, toujours selon l'accusation, en référence à une bombe placée dans un sac à dos dont il lui avait parlé plus tôt.

Il aurait payé quelqu'un pour fabriquer une bombe télécommandée par téléphone, qu'il avait l'intention d'enterrer sur la plage et de faire exploser. "J'ai juste besoin d'appeler et ça va faire, ça va faire... un bruit énorme venu de nulle part", aurait-il dit à son interlocuteur au téléphone.

Selon le FBI, il avait sur sa liste de favoris Facebook "Djihadist", "Extraordinary Prayer for ISIS" (Prière extraordinaire pour l'EI) et "Prayers for ISIS: Weapons of our Warfare" (Prière pour l'EI : les armes de notre guerre). Il avait également commandé sur internet un fusil d'assaut AK-47, selon le FBI.

L'inculpé aurait également tenté de contacter directement l'EI en Syrie, mais n'a jamais eu de réponse. Le FBI a par ailleurs annoncé également mardi qu'un autre partisan de l'EI venait d'être condamné à 10 ans de prison pour possession illégale d'arme à feu.

ATS