Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon les médias, les voisins n'ont entendu aucune explosion, seulement le bruit d'un train de marchandises passant sur la voie ferrée qui longe le bâtiment, puis le grondement de l'effondrement.

Keystone/EPA ANSA/CIRO FUSCO

(sda-ats)

Huit personnes sont portées disparues depuis vendredi matin après l'effondrement de deux des quatre étages d'un petit immeuble à Torre Annunziata en Italie, au pied du Vésuve. Les secouristes continuent à fouiller les décombres à mains nues.

Selon les médias, les voisins n'ont entendu aucune explosion, seulement le grondement de l'effondrement, quand deux des quatre étages de l'immeuble se sont écroulés vers 6h30. Des témoins ont évoqué le passage d'un train de marchandises sur la voie ferrée longeant le bâtiment.

D'autres citaient des travaux de rénovation en cours dans les étages inférieurs, mais aucune piste n'était privilégiée pour l'instant. Le parquet de Torre Annunziata a ouvert une enquête.

Deux familles

Selon les déclarations du maire de la commune à la presse, les disparus sont un couple et leurs enfants de 8 et 11 ans, un autre couple et leur fils de 25 ans ainsi qu'une femme de 65 ans qui vivait seule.

Une trentaine de pompiers ainsi que des dizaines de volontaires et des proches des disparus fouillaient les décombres, en s'arrêtant régulièrement pour réclamer le silence afin d'entendre d'éventuels appels à l'aide. Deux pompiers ont été légèrement blessés pendant les fouilles.

Des équipes cynophiles étaient également sur place pour rechercher les disparus. Par mesure de sécurité, la circulation sur la voie ferrée a été interrompue.

ATS