Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des chercheurs de l'EPFZ ont mis au point un robot mou qui se redresse selon le principe du culbuto (poussah). Il se déplace à la manière d'une sauterelle et peut faire des bonds de 50 centimètres.

"Roly-Poly", appellation anglaise de culbuto, soit ces jouets lestés en forme de quille qui se redressent tout seuls, ne pèse que deux kilos. Du fait de sa conception et de son mode de locomotion par bonds, il n'a pas besoin de réglages complexes et d'électronique sophistiquée, a expliqué à l'ats Wendelin Stark, de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), auteur de ces travaux publiés dans la revue "Soft Robotics".

L'engin de 18 centimètres de haut est garanti tout-terrain. Coiffé d'une cuvette en plastique et enrobé d'une enveloppe en silicone, il est mû par un système à combustion fonctionnant avec un mélange de gaz hilarant et de butane-propane, plus rapide, réactif et puissant que la propulsion électrique, selon ses concepteurs.

Le combustible est stocké dans des cartouches de gaz pour crème fouettée et les soupapes utilisées sont de même provenance. Une caméra regardant par un trou à travers la cuvette et un fin tuyau d'échappement complètent le dispositif.

Pour l'heure, son autonomie ne dépasse pas deux minutes, ce qui est "clairement inacceptable pour un usage en extérieur", concèdent les scientifiques, qui entendent améliorer leur prototype. Les robots mous sont jugés appropriés pour des applications dans des environnements où se trouvent des êtres humains ou des animaux, ainsi que pour travailler avec des objets fragiles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS