Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un ancien gynécologue de l'Université aurait abusé durant 25 ans de dizaines d'étudiantes.

KEYSTONE/AP/RICHARD VOGEL

(sda-ats)

Le président de l'University of Southern California (USC) a démissionné après un scandale sexuel qui a ébranlé l'institution. Des centaines d'étudiantes ont accusé un ancien gynécologue de la haute école d'abus sexuels.

La démission de Chrysostomos Loizos Nikias, président de l'Université depuis 2010, a été annoncée vendredi par l'établissement. Elle fait suite aux accusations de plus de 300 jeunes filles à l'encontre de George Tyndall, un ancien gynécologue, qui aurait abusé d'elles durant plus de 25 ans.

Il y a quelques jours, l'université californienne avait reconnu qu'il y avait un besoin de changement. Il aura fallu attendre jusqu'en 2016 pour que le gynécologue soit suspendu après une enquête interne, qui a confirmé les accusations. En toute discrétion, l'homme avait finalement été renvoyé de l'USC à la suite d'un accord mutuel.

Différentes plaintes ont été déposées contre l'individu et l'université depuis la révélation du scandale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS