Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un convoi conjoint de trois agences de l'ONU transportant de l'aide humanitaire est arrivé jeudi à Donetsk. Il est le tout premier à parvenir dans le bastion des rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine.

Le convoi, constitué de quatre camions, est une initiative conjointe du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il est arrivé en milieu de journée à Donetsk avec dans ses roues deux autres camions de Médecin sans frontières (MSF), a-t-on appris auprès d'Andreï Slavuckij, le coordinateur de l'OMS en Ukraine.

Le convoi de l'ONU transportait des kits d'hygiène pour les familles, des médicaments et 13 tonnes de matériel dédié à la prévention contre le sida. Les camions de MSF ont notamment apporté des traitements qui vont servir à 6000 patients atteints du VIH.

"C'est le premier (convoi) de ce type", a confirmé Jens Laerke, le porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha).

Tirs autour de Donetsk

Au total, les trois agences onusiennes espèrent acheminer plus de 62 tonnes d'aide à la population locale, qui manque cruellement de médicaments et de biens de première nécessité et subit des coupures d'électricité et d'eau, a précisé un autre porte-parole des agences onusiennes sous condition d'anonymat.

Sur le terrain, des journalistes de l'AFP ont entendu jeudi soir des tirs d'artillerie aux alentours de Donetsk, au lendemain de la prise par les séparatistes prorusses de la ville stratégique de Debaltseve, plus au nord.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS