Toute l'actu en bref

Rickie Fowler a frappé fort lors du premier tour de l'US Open à Erin. Dans le Wisconsin, l'Américain a rendu une carte de 65, soit sept sous le par.

En quête à 28 ans de son premier titre du Grand Chelem, Rickie Fowler a idéalement lancé sa journée sur l'exigeant parcours d'Erin Hills avec trois birdies sur les cinq premiers trous pour égaler le record sur un premier tour de l'US Open.

Fowler qui n'a pas franchi le cut de l'épreuve en 2015 et 2016, devance d'un coup l'Anglais Paul Casey et la surprise du jour, l'Américain Xander Schauffele, 2e ex aequo avec une carte de 66 (-6). Sergio Garcia, vainqueur du Masters en avril, est en embuscade (18e) avec sa carte de 70 (-2), à égalité notamment avec le vétéran sud-africain Ernie Els, double vainqueur de l'épreuve (1994, 1997).

Les principaux favoris ont passé en revanche une très mauvaise journée. Il faut descendre à la 102e place pour trouver le no 1 mondial et tenant du titre Dustin Johnson (75), à dix coups du leader. "Je n'ai pas bien putté, j'ai laissé passer beaucoup de belles occasions", regrette l'Américain qui avait dû déclarer forfait pour le Masters en avril en raison d'une blessure au dos après une chute dans les escaliers.

Son dauphin au classement mondial, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, a compromis ses chances de franchir le cut avec une carte de 78 (+6), synonyme de 143e place, tandis que l'Australien Jason Day, no 3 mondial, est en plus mauvaise posture encore à une inhabituelle 151e place (79).

Cette première journée a été marquée par un spectaculaire accident dans la matinée: un dirigeable publicitaire qui survolait le parcours, s'est brutalement dégonflé et a explosé s'écrasant au sol dans un champ voisin sans faire de victime.

ATS

 Toute l'actu en bref