Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'opération 20e titre du Grand Chelem a débuté en douceur pour Roger Federer. Le Bâlois a déroulé tranquillement lors de son entame à Melbourne.

Le tenant du titre s'est imposé 6-3 6-4 6-3 en moins de 100 minutes devant Aljaz Bedene (ATP 51), ce Slovène qui a porté pendant deux ans les couleurs britanniques. Opposé pour la première fois au natif de Ljubljana, Roger Federer a affiché une maîtrise totale. Il a signé très tôt le break dans les trois sets pour ne jamais sortir de sa zone de confort.

Parfaitement affûté et porté par son service et son coup droit, le Bâlois a offert au public de la Rod Laver Arena un superbe spectacle. Même si la relative faiblesse de l'opposition doit nuancer tout jugement, il a évolué dans un registre qui justifie amplement son statut de favori no 1.

Jeudi, Roger Federer retrouvera Jan-Lennard Struff (ATP 55) qu'il avait battu l'an dernier au premier tour du tournoi sur gazon de Halle. Connu du public romand pour avoir été finaliste du Challenger de Genève en 2013, l'Allemand ne devrait pas être en mesure de contester la supériorité du Bâlois. Jeudi, le plus grand danger de Roger Federer viendra sans doute de la canicule qui est annoncée sur Melbourne. Il serait étonnant, en effet, qu'il bénéficie à nouveau des honneurs de la "night session" en raison du choc qui opposera Novak Djokovic à Gaël Monfils. La question de savoir quel sera le match le plus prometteur ne se pose pas vraiment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS