Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une personne privée a déposé une plainte contre l'évêque de Coire Vitus Huonder auprès du Ministère public des Grisons. Elle l'accuse d'incitation publique au crime ou à la violence. L'organisation Pink Cross a aussi envoyé une plainte.

La plainte déposée par le privé concerne les propos que l'évêque de Coire a tenus à Fulda, en Allemagne, lors d'un forum catholique. Vitus Huonder y a cité des passages de la Bible "condamnant à mort" les auteurs "d'abominations" que sont les personnes qui "couchent" avec des individus du même sexe.

Le Ministère public du canton des Grisons, à Coire, a confirmé lundi le dépôt de la plainte. Elle a été envoyée par un citoyen du canton de St-Gall, a précisé le porte-parole Claudio Riedi.

La faîtière des organisations d'homosexuels de Suisse Pink Cross a annoncé dimanche qu'elle va aussi déposer une plainte contre l'évêque de Coire. Selon le directeur Bastian Baumann, la plainte a été expédiée lundi. Comme le plaignant privé, Pink Cross estime que les propos de Vitus Huonder violent l'article 259 du Code Pénal.

Si l'évêque est inculpé et jugé, il risque jusqu'à trois ans de prison. Le Ministère public examinera les deux plaintes. Contrairement aux politiciens et aux juges, les évêques ne bénéficient pas de l'immunité contre des poursuites judiciaires.

ATS