Navigation

Un prix Nobel remercie un lecteur venu déchirer son livre

Ce contenu a été publié le 01 mai 2014 - 08:51
(Keystone-ATS)

Un individu a interrompu mercredi une conférence du prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa lors de la Foire internationale du livre à Bogota en déchirant un de ses ouvrages. L'écrivain péruvien a réagi avec humour en le remerciant.

"Je le remercie sincèrement, vous ne savez pas à quel point ces conversations peuvent être ennuyeuses", a lancé Vargas Llosa. Il venait d'être pris à partie pour ses positions politiques conservatrices et ses relations avec l'ancien président colombien de droite Alvaro Uribe.

"Criez, tonnez, détruisez mes livres"

L'écrivain a comparé le trublion, évacué par des agents de sécurité, à un personnage "sorti tout droit de l'Histoire de Mayta", un de ses romans politiques, qui raconte l'histoire d'un révolutionnaire dans le Pérou des années 50.

"Criez, tonnez, détruisez mes livres. Merci Monsieur, je vous souhaite une longue vie", a poursuivi l'auteur de "La ville et les chiens", réputé pour ses critiques envers les dirigeants socialistes d'Amérique latine comme ceux du Venezuela ou de Bolivie.

"Des provocateurs fondamentaux"

Lors de sa conférence, en compagnie de l'écrivain colombien Juan Gabriel Vasquez, le Nobel péruvien a expliqué que la vie quotidienne inspirait la littérature. A ce titre, des personnes comme le lecteur furieux qui a déchiré son livre sont "des provocateurs fondamentaux qui sont derrière les grandes aventures littéraires", a-t-il affirmé.

Invité d'honneur de ce festival littéraire en Colombie, Vargas Llosa a conclu par un hommage à ce pays "fantastique" et "plein de vie".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.