Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un problème d'alimentation électrique au Kosovo, et ce sont les horloges de 25 pays qui s'enrhument (archives).

KEYSTONE/SIGI TISCHLER

(sda-ats)

Le réseau électrique européen interconnecté pâtit depuis la mi-janvier d'un problème d'alimentation au Kosovo. Cela affecte la distribution du courant dans 25 pays et retarde les horloges de certains appareils, a indiqué mercredi l'ENTSO-E.

Cette sous-alimentation d'une durée inhabituelle entraîne des retards sur les horloges d'appareils électroménagers reliés au réseau électrique, fours à micro-ondes ou radios-réveils, comme il a été relevé dans plusieurs pays, y compris en Suisse, depuis quelques jours.

Concrètement, la fréquence électrique de 50 Hertz (Hz) qui permet au réseau interconnecté de fonctionner correctement n'est actuellement plus respectée, la moyenne enregistrée depuis la mi-janvier étant de 49,996 Hz, selon l'ENTSO-E (European Network of Transmission System Operators for Electricity), l'organisme bruxellois qui fédère les gestionnaires de réseaux en Europe.

"Les petites déviations de fréquence, ça arrive tout le temps, sauf que là, ça s'est éternisé depuis la mi-janvier parce qu'il y a ce problème de déséquilibre au Kosovo", a expliqué à l'AFP Claire Camus, une des porte-parole de cet organisme, pointant du doigt "un problème politique" entre la Serbie et le Kosovo.

D'après une source proche du dossier, le litige concernerait l'alimentation en électricité d'une des enclaves serbes du Kosovo. Les autorités kosovares exigeraient que la distribution dans cette enclave ne puisse être assurée que par une société kosovare, ce que les autorités serbes refusent, a précisé cette source.

Joint par l'AFP à Belgrade, un responsable du ministère serbe de l'Energie a qualifié le litige d'"absurde". Egalement sollicitée, l'agence gouvernementale kosovare chargée du réseau électrique a promis de s'exprimer sur le sujet.

Six minutes depuis janvier

Vingt-cinq des 36 pays européens partenaires au sein de l'ENTSO-E sont associés dans ce réseau interconnecté de lignes à haute tension fonctionnant de manière synchrone, a souligné Claire Camus.

"Il n'y a pas de risque en terme de sécurité d'approvisionnement mais la qualité de la fréquence pâtit de ce problème d'alimentation", a encore dit la porte-parole.

Les horloges des appareils électriques qui n'auraient pas été modifiées depuis la mi-janvier affichent actuellement un retard proche de six minutes, toujours d'après l'ENTSO-E.

C'est également le cas en Suisse, a indiqué l'EMPA dans un communiqué. Outre la question du transport du courant, des capacités de stockage insuffisantes contribuent à cette problématique, précise le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS