Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Haute école d'ingénierie du Valais (HES SO) teste durant six mois un prototype d'hydrolienne sur un canal à Lavey (VD). Si les résultats confirment les simulations, une production et une exploitation plus large de ces mini centrales hydrauliques au fil de l'eau est envisageable.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

L'hydro-électricité explore de nouvelles voies. Mis au point par la HES SO de Sion, un prototype d'hydrolienne, une turbine au fil de l'eau, sera testé durant six mois à Lavey (VD).

Cette technologie en est encore à ses débuts, a déclaré mercredi lors d'une présentation Cécile Münch-Alligné, responsable du projet. Même si des hydroliennes marines, qui utilisent les marées, existent déjà, elles sont toujours au stade du développement.

Le prototype de la HES SO est installé dans le canal de fuite de l'usine hydroélectrique souterraine de Lavey. Il est flanqué d'un laboratoire qui recueillera les performances de l'installation. Si la réalité confirme les simulations, une phase d'industrialisation pourra être envisagée.

Deux ménages

Théoriquement, l'hydrolienne devrait fournir une puissance de 1 kilowatt (kW), soit l'équivalent de la consommation électrique de deux foyers. L'engin est assez imposant. Il se présente sous forme d'un cylindre évasé d'environ un mètre de diamètre qui cache une sorte d'hélice en son centre.

L'installation utilise uniquement le courant naturel du cours d'eau. En traversant le cylindre, l'eau fait tourner l'hélice permettant la production d'électricité. Cette hydrolienne est une première en Suisse, précise l'Office fédéral de l'énergie qui n'a pas connaissance d'autres projets du genre ailleurs.

Exploitation espérée

L'aspect financier de ce type d'installation ainsi que ses conséquences sur l'environnement ne seront analysés qu'après la validation des performances du prototype, précise Mme Münch-Alligné. Il faut compter trois à quatre ans avant une réelle production industrielle et une exploitation des cours d'eau.

Le prototype devrait produire 8000 kilowattheures (kWh) par année. Une première estimation des canaux de fuite permet d'évaluer à environ 10 gigawattheures la production potentielle.

Technologie nouvelle

Les hydroliennes actuellement en fonction sont marines. Selon le même principe, elles utilisent le courant des marées pour faire tourner des hélices qui produisent de l'électricité. Dans les cours d'eau, un projet important est annoncé en France.

La Compagnie nationale du Rhône veut mettre en service l'an prochain une ferme de 39 hydroliennes à Génissiat (F). L'installation devrait générer une puissance de deux mégawatts et produire 6700 mégawattheures par année, de quoi couvrir la consommation annuelle d'environ 2700 habitants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS