Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bienne - "Collatéral". C'est sous ce titre que sont placées les 14e Journées photographiques de Bienne qui débutent vendredi. Les 21 expositions disséminées dans la ville proposent un regard décalé sur des sujets comme le 11 septembre 2001 ou le réchauffement climatique.
En détournant des sujets photographiques, en allant à la recherche d'images insoupçonnées ou en jouant avec certains stéréotypes, les artistes ont voulu se distancier du flux d'images conventionnelles qui nous entourent, expliquent les organisateurs des Journées photographiques.
Dans ce contexte, l'adjectif "collatéral" se réfère à quelque chose qui est à côté, qui est parallèle, indirect. Les photographes ont voulu s'éloigner de ces images qui tendent de plus en plus à une uniformisation des points de vue comme des objets.
Le 11 septembreLe Français Olivier Culmann propose une autre vision de l'événement sans doute le plus photographié de l'histoire du photojournalisme mais qui fait l'objet du traitement médiatique le moins diversifié: les attentats du 11 septembre 2001. Ses clichés se détournent du drame lui-même pour s'intéresser aux spectateurs de l'événement.
L'Américaine Nina Berman s'intéresse elle aux suites des attentats et notamment au sentiment d'insécurité grandissant dans une série de clichés consacrés à la militarisation de la société américaine Journées photographiques de Biennejusque dans la vie quotidienne. Avec "Greenland", Alban Kakulya illustre comment les effets du réchauffement climatique au Groenland sont devenus une curiosité touristique.
Le photographe suisse Steeve Iuncker aborde le siège de Sarajevo et l'après-guerre en Bosnie sous l'angle du désarmement. Sophie Brasey pose elle un regard inhabituel sur les enfants avec des portraits aux tons gris qui les montrent en adultes inquiets et non pas en enfants insouciants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS