Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présence d'un requin, susceptible d'être un grand blanc, avait été signalée peu avant l'attaque à Falcon Beach (archives).

KEYSTONE/AP National Oceanic and Atmospheric Administration/GREG S

(sda-ats)

Un surfeur se trouvait dans un état critique mercredi dans l'ouest de l'Australie après une attaque de requin. Le squale lui a arraché une partie de la jambe, tandis que sa planche était brisée en deux, selon les médias locaux.

L'association Surf Life Saving venait de signaler mardi soir la présence d'un requin susceptible d'être un grand blanc à Falcon Beach, dans la banlieue sud de Perth lorsque l'attaque s'est produite.

D'après le journal West Australian, le jeune homme de 29 ans se trouvait avec d'autres surfeurs lorsque le requin lui a coupé la jambe droite au niveau du genou. Ses camarades l'ont ramené inconscient jusqu'à la plage.

"Il n'avait plus de jambe"

"Je me suis retourné et j'ai vu l'eau remuer autour de lui, je l'ai entendu appeler à l'aide", a raconté l'un d'eux au journal. "Il n'avait plus de jambe. L'un d'entre nous a immédiatement commencé les manoeuvres de réanimation cardio-respiratoire. On a fait tout ce que l'on pouvait".

"Compte tenu de la nature des blessures et de l'endroit où s'est produit l'incident, il est vraisemblable qu'un requin blanc de trois mètres ou plus soit responsable" de l'attaque, a déclaré le département des pêches d'Australie-Occidentale. Ses services vont tenter de capturer l'animal en raison des risques pour la sécurité publique.

D'après les spécialistes, les attaques de requins sont en augmentation à cause de la popularité croissante des sports nautiques, mais les attaques mortelles restent rares.

ATS