Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le robot YuMi sera utilisé par au moins deux laboratoires de l'EPFL.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

A l'occasion de ses 125 ans, ABB a remis mardi à l'EPFL de Lausanne et à l'ETH de Zurich un YuMi. Il s'agit d'un premier robot collaboratif à deux bras pour le montage de petites pièces.

Cet outil moderne permettra d'effectuer des recherches et de développer de nouvelles idées. Par ce don, ABB veut témoigner son soutien aux jeunes scientifiques extérieurs à l'entreprise et au pôle de recherche qu'est la Suisse, indique l'entreprise dans un communiqué. Avec cet outil, il sera possible, par exemple, de rechercher de nouveaux concepts de commande ou de réaliser automatiquement des modèles 3D.

Au moins deux laboratoires de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) utiliseront le YuMi, le Learning Algorithms and Systems Laboratory (LASA) et le laboratoire de systèmes robotiques (LSRO). Ce dernier a notamment un projet de manipulation à trois bras, dans le cadre médical, avec deux bras humains et un robotisé.

Après l'apparition des robots industriels il y a quelque 50 ans, la phase pionnière des robots de service est en cours actuellement. Rendant possible de toutes nouvelles applications, la dernière génération est flexible et capable d'apprentissage, relève ABB. Le modèle offert à l'EPFL coûte plus de 40'000 dollars (37'990 francs), a précisé le porte-parole de l'entreprise.

ATS