Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'élection au National reste ouverte à Neuchâtel après la réduction de cinq à quatre du nombre d'élus. Le socialiste Jacques-André Maire devrait conserver son poste. L'UDC Raymond Clottu est bien positionné, après le résultat de trois petites communes.

Avec les départs du Conseil national de l'écologiste Francine John-Calame et des libéraux-radicaux Sylvie Perrinjaquet et Pierre-André Monnard, la délégation neuchâteloise est presque entièrement renouvelée. Avec des poids électoraux très proches, la gauche et la droite devraient compter chacune deux sièges.

A droite, les PLR Philippe Bauer et Nicolas Ruedin sont les favoris. Non apparentée avec le PLR, l'UDC n'est pas certaine de conserver son siège, même si après le dépouillement de trois petites communes, le parti agrarien arrive en tête.

De plus, si l'UDC garde son siège, Raymond Clottu ne figuera peut-être pas en tête. Le médecin Blaise Courvoisier ou le conseiller communal chaux-de-fonnier Jean-Charles Legrix pourraient créer la surprise.

A gauche, Jacques-André Maire va conserver son siège mais pour le second fauteuil, le popiste et maire du Locle Denis de la Reussille pourrait créer la surprise, au détriment de l'écologiste Fabien Fivaz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS