Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des soldats de l'Otan sécurisent la zone dans laquelle un kamikaze a mené une attaque-suicide contre un convoi de la coalition, mercredi soir. Deux soldats américains ont perdu la vie lors de l'attaque (archives).

KEYSTONE/EPA/MUHAMMAD SADIQ

(sda-ats)

L'attentat suicide contre un convoi de la coalition étrangère dirigée par l'OTAN a tué un soldat géorgien et deux civils afghans. L'attaque revendiquée par les talibans a également blessé treize autres personnes, a indiqué l'OTAN.

Parmi les blessés figurent trois autres soldats géorgiens, deux soldats américains et un interprète afghan qui sont dans "un état stable", ainsi que sept civils afghans, précise un communiqué de l'opération Resolute Support.

L'attaque, qui a eu lieu en soirée, s'est produite dans le district de Qarabagh près de la base militaire américaine de Bagram, la principale du pays. Les blessés sont traités dans l'hôpital de cette base aérienne et sont dans un état stable, ajoute la coalition dans un communiqué.

Selon l'OTAN, "la patrouille visée était conduite en partenariat avec les forces armées afghanes quand un assaillant a déclenché l'engin explosif qu'il portait sur lui".

Bilans différents

Le responsable de la police criminelle de Kaboul, Mohamed Salim Almas, a pour sa part annoncé un bilan de trois civils afghans tués dans cette attaque conduite "par un kamikaze à pied contre un convoi des forces étrangères". "Malheureusement, nous avons trois civils tués, deux hommes et une femme, décédée de ses blessures à l'hôpital", a-t-il dit.

Sur Twitter, l'ONG italienne Emergency a annoncé que "douze blessés ont été acheminés" dans son hôpital à Kaboul, spécialisé dans les blessures de guerre. Emergency précise que ces patients ont été blessés dans "l'explosion de Qarabagh", laissant craindre des victimes parmi les civils.

Selon le communiqué des talibans, "l'Otan avait dressé des barrages près de la base de Bagram quand un de nos assaillants a attaqué, faisant onze morts et blessés".

Autres attaques

Mercredi, deux soldats américains ont été tués et quatre blessés dans l'attaque de leur convoi par les talibans dans le sud, près de l'aéroport de Kandahar et à proximité de leur base militaire.

Début mai, huit civils avaient été tués dans un attentat visant un convoi américain sur une large avenue de Kaboul à une heure de grande affluence, et 28 avaient été blessés.

Les talibans, en pleine saison de combat, multiplient les opérations contre les forces afghanes et celles de la coalition qui les appuient. L'OTAN compte plus de 13'000 déployés dans le pays, dont 8400 Américains qui attendent l'annonce des renforts demandés par leur commandant, le général John Nicholson.

ATS