Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un touriste suisse a été condamné pour s'être emporté à l'égard du président Robert Mugabe en raison d'une longue attente à la douane. Le contrevenant, résidant dans le canton de Thurgovie, a dû s'acquitter d'une amende.

Le touriste, venant de la Zambie voisine avec son épouse, a perdu patience et a prononcé une tirade insultante à l'égard de Robert Mugabe, 88 ans, président autoritaire du Zimbabwe, a indiqué un porte-parole de la police.

Le Suisse reprochait au douanier de tarder à le laisser passer. Il a notamment prononcé un mot en anglais à l'évidence insultant à l'égard du président, l'accusant d'"arnaquer" les étrangers. Il a alors immédiatement été placé en détention et condamné à une amende de 200 dollars américains, selon les sites Internet alémaniques de "20 Minuten" et du "Blick".

Un collaborateur de l'ambassade helvétique à Harare, capitale du Zimbabwe, a indiqué que le ressortissant suisse avait été remis en liberté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS