Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athènes - Un ressortissant suisse et un diacre de l'Eglise orthodoxe de Grèce ont été arrêtés dans le nord du pays pour trafic d'os humains. Ils les faisaient passer pour des reliques.
Le Suisse, un électronicien zurichois de 43 ans, a été arrêté lors d'un contrôle à l'aéroport de Salonique alors qu'il s'apprêtait à partir pour l'Allemagne. Les policiers ont découvert dans ses bagages 197 os humains et trois crânes qu'il devait remettre à un représentant de l'Eglise russe en Allemagne en prétendant que les os provenaient de squelettes de saints orthodoxes.
La police a aussi arrêté son complice, un diacre de 24 ans de l'évêché de Sidirokastrou, près de la frontière bulgare. Les policiers ont retrouvé à son domicile 505 os, quinze crânes , des icônes et de la monnaie byzantines. Les ossements, qui avaient été nettoyés, portaient des étiquettes avec divers noms de saints.
Les deux hommes ont été placés en garde à vue à Salonique et seront déférés devant le parquet de la ville pour vol, trafic et profanation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS