Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Noël a réservé la surprise de sa vie à l'expéditeur st-gallois d'un message contenu dans une bouteille lancée dans le Rhin il y a 30 ans. Devenu une véritable bouteille à la mer, l'objet a été découvert l'an dernier par une femme sur une plage sud-africaine. Elle a renvoyé la missive fin décembre.

Contacté par l'ats, l'expéditeur confie qu'il avait oublié depuis longtemps la bouteille à la mer qu'il avait envoyée en tant que moniteur des Jeunes catholiques d'Oberriet (SG). Confirmant l'information révélée par plusieurs médias régionaux, il dit avoir été très étonné de recevoir une lettre en provenance d'Afrique du sud, pays où il ne connaît personne.

Lorsqu'il a lu les lignes écrites à la main sur un bout de papier comportant une publicité pour une bière, il s'est soudain souvenu. Lancée au début des années 1980 dans le Rhin, la bouteille a donc échoué en Afrique du Sud après avoir été emportée dans le lac de Constance, les chutes du Rhin, puis en Mer du Nord, pour finalement voyager au gré des courants de l'Océan atlantique.

Suite à sa découverte, l'improbable destinatrice sud-africaine, qui ne maîtrise pas la langue de Goethe, a déchiffré le message avec l'aide d'une amie d'origine allemande. Sur internet, les deux femmes ont retrouvé la trace de l'expéditeur qui habite encore dans la localité indiquée dans la missive.

Le St-Gallois, qui se trouve désormais en contact sur Facebook avec sa destinatrice, va désormais remettre son message aux Jeunes catholiques d'Oberriet. Il entend en outre écrire une lettre de remerciement à la Sud-Africaine. On ignore pour l'instant le moyen de transport choisi pour acheminer cette nouvelle missive.

ATS