Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sao Paulo/Berne - Au dernier jour de sa visite au Brésil, Didier Burkhalter a signé lundi une déclaration prévoyant la remise d'un superordinateur de l'EPFL à un institut de recherche brésilien. Berne et Brasilia ont aussi décidé de lancer un nouveau programme de développement des échanges scientifiques.
Le supercalculateur Blue Gene sera remis à l'Institut international de neurosciences Edmond et Lily Safra (IINN-ELS) et sera exploité par l'Université du Natal, une région défavorisée du nord-est du Brésil. Il sera utilisé pour la mise au point d'une nouvelle thérapie contre la maladie de Parkinson, a déclaré à l'ATS le porte-parole du Département fédéral de l'intérieur (DFI) Jean-Marc Crevoisier.
L'accord a été paraphé à Sao Paulo par M. Burkhalter et le ministre brésilien de l'éducation Fernando Haddad. Il a aussi été signé par le président de l'Ecole polytechnique fédérale (EPFL) Patrick Aebischer et le directeur scientifique de l'IINN-ELS, Miguel Nicolelis, qui enseigne également à l'EPFL.
Nouvel accord de collaborationDans une allocution, le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) a souligné que la remise de ce superordinateur constituait un signe concret de la volonté de la Suisse de développer à long terme ses relations scientifiques avec le Brésil.
Durant cette visite de cinq jours, les deux pays ont d'ailleurs tiré un bilan positif de l'accord de collaboration signé l'an dernier, qui prévoyait la réalisation d'une dizaine de projets communs pour la période 2009-2011. Ils ont décidé de le poursuivre.
Un nouveau plan d'action devrait être mis au point d'ici la fin de l'année, a indiqué M. Crevoisier. Trois thèmes principaux ont été définis: l'énergie, la santé et l'environnement.
Le Brésil fait partie des huit pays prioritaires de la Suisse en matière de coopération bilatérale sur la recherche. Selon M. Crevoisier, les relations bilatérales sortent renforcées de cette visite, au cours de laquelle Didier Burkhalter a rencontré trois ministres (santé, éducation, sciences et technologie).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS