Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un surfeur a été grièvement blessé lors d'une nouvelle attaque de requin dimanche à Saint-Leu, dans l'ouest de l'île de La Réunion, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. La victime, un Réunionnais d'une quarantaine d'années, a eu un pied et une main sectionnés.

L'homme était néanmoins conscient quand il a été évacué vers l'hôpital de Saint-Pierre.

"Il nageait sur sa planche lorsqu'il s'est fait happer la main", a expliqué Stéphane, photographe et ami de la victime, lui-même surfeur.

"Il a été emporté vers le fond, où le requin lui a arraché un pied. Il a ensuite pu revenir sur la plage par ses propres moyens, des amis lui ont posé des garrots avant l'arrivée des secours", a ajouté ce témoin.

Mesures radicales réclamées

Il s'agit de la première attaque de requin signalée sur le spot de Saint-Leu, qui accueille régulièrement des compétitions internationales, et de la huitième sur le littoral de La Réunion depuis début 2011.

Le 23 juillet, un surfeur de 21 ans a été tué par un requin en surfant sur le spot voisin de Trois-Bassins. Deux autres surfeurs réunionnais ont été tués par des squales en 2011.

Quelque 300 personnes ont manifesté le 26 juillet devant la préfecture de l'île de l'océan Indien pour réclamer des mesures de prévention radicales, notamment le droit d'éliminer des requins jugés dangereux.

Le député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, a interpellé de son côté Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, accusant la réserve marine créée en 2007 sur la côte ouest de La Réunion d'attirer les requins. Mais il a accepté après une entrevue avec le ministre de retirer un arrêté municipal autorisant la chasse au requin bouledogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS