Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La vue qu'offrira le téléphérique sur la rade de Zurich ne sera pas aussi spectaculaire que celle proposée à bord de ce Zeppelin, mais l'installation sera mise en service pendant cinq ans (archives).

KEYSTONE/ALADIN KLIEBER

(sda-ats)

Un téléphérique pour traverser la rade de Zurich: cette attraction, qui a fait les beaux jours de l'Expo nationale de 1939 et d'une foire du jardinage en 1959, pourrait renaître de ses cendres en 2020 pour cinq ans. La banque cantonale veut ainsi célébrer ses 150 ans.

Elle s'appellera "ZüriBahn", sera longue de 1,4 km et comptera 14 cabines de 35 places. L'installation pourra transporter 2000 personnes par heure et par direction. Elle reliera la Landiwiese, prairie qui a accueilli l'Exposition nationale de 1939 sur la rive gauche du lac, au Zürichhorn, parc situé sur la rive droite. Le trajet coûtera entre 5 et 15 francs.

Ce projet de la Banque cantonale zurichoise (ZKB) se trouve encore en début de phase de planification, indique l'établissement financier jeudi. La ZKB estime l'investissement entre 40 et 60 millions de francs, le but étant que l'installation soit rentable au bout des cinq années de service.

La banque veut ainsi proposer une "expérience dont la prochaine génération entendra encore parler", écrit-elle. Tel avait été le cas du téléphérique de l'Exposition nationale de 1939 et des télécabines de la foire du jardinage (G59) en 1959. Le premier avait circulé durant un été. Le second durant les sept années qui ont suivi l'événement. Il a ensuite été démonté pour rétablir la vue sur les Alpes.

La ville et le canton ont apporté leur soutien au projet. Une procédure d'autorisation est en cours auprès de l'Office fédéral des transports. La ZKB espère recevoir son feu vert en 2019. Le téléphérique doit être mis en service un an plus tard. Durant l'été 2020, la banque prévoit une installation numérique sur la Landiwiese, informant les visiteurs sur l'histoire de la banque.

ATS