Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le tableau adjugé mardi, sans titre, a été réalisé en 1982 à Modène (archives).

KEYSTONE/AP/MARY ALTAFFER

(sda-ats)

Une toile géante de Jean-Michel Basquiat a été adjugée mardi 57,285 millions de dollars lors d'enchères organisées par Christie's à New York. Il s'agit d'un record pour l'artiste.

La précédente marque pour l'Américain avait été établie en mai 2013 avec la vente de "Dustheads" pour 48,8 millions de dollars. Le tableau adjugé mardi, sans titre, a été réalisé en 1982 à Modène, en Italie, et mesure 2,38 mètres de haut pour 5 mètres de long.

Il a été choisi pour la couverture du catalogue raisonné (inventaire des oeuvres) du peintre new-yorkais, mort brutalement d'overdose à 27 ans, en 1988. La toile comprend un portrait du visage de l'artiste en diable, au milieu de coulées de peinture.

Ce record a offert à Christie's un rayon de soleil dans une soirée lors de laquelle la grande majorité des lots n'ont atteint que le bas de la fourchette d'estimation, voire sont restés en-deçà.

Consacrée à l'art moderne et contemporain, elle contrastait ainsi avec la vente de dimanche, qui avait ouvert avec maestria les enchères de printemps à New York.

Des clameurs sont montées de la salle lorsque la barre des 50 millions de dollars a été franchie pour le tableau de Basquiat et des applaudissements ont salué le coup de marteau clôturant la vente.

ATS