Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des squatters occupent depuis plusieurs jours un terrain en friche à Bienne propriété du Swatch Group. Le collectif "Occupy Ta Friche" utilise la parcelle pour cultiver des légumes. Le numéro un mondial de l'horlogerie, qui a fixé des règles, n'entend pas les déloger.

"Le Swatch Group a décidé de laisser faire ce collectif pendant un certain temps sur une partie déterminée du terrain en question", a fait savoir vendredi à l'ats Béatrice Howald, porte-parole. Elle confirmait des informations parues dans la presse.

Des légumes

Swatch Group a toutefois fixé une condition à l'utilisation de son terrain situé derrière son siège au faubourg du Lac. Une partie de la récolte doit être livrée au restaurant de Swatch Group afin de faire bénéficier aussi les collaborateurs de cette action, "qui reste illégale", écrit le géant horloger.

Le numéro un mondial de l'horlogerie est d'accord que son terrain soit travaillé jusqu'au début de l'hiver, à moins qu'il ne décide de l'utiliser autrement. Les jardiniers de ce collectif biennois peuvent utiliser la partie nord du terrain, la partie sud elle ne pouvant être travaillée pour des questions de sécurité.

ATS