Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Suisse de 28 ans qui a tiré sur une jeune fille dans la nuit de samedi à dimanche à Hirschthal (AG) s'en était déjà probablement pris à d'autres femmes par le passé. L'homme a avoué et se trouve en détention préventive. La raison pour laquelle il a tiré reste un mystère.

La jeune fille âgée de 18 ans a survécu car elle s'est défendue avec force. Elle a pu mettre son agresseur en fuite, a indiqué mardi le chef de la police criminelle argovienne Urs Winzenried.

Pistolet perdu

L'arme utilisée par l'agresseur, un pistolet, ou la munition n'ont pas bien fonctionné. L'homme a ensuite commis l'erreur de revenir sur le lieu de l'agression pour y chercher le pistolet qu'il avait perdu, a précisé M. Winzenried.

L'homme a été arrêté tout près du lieu de l'agression. Sur la route menant au poste de police, il est passé aux aveux. Une procédure pénale pour tentative de meurtre a été ouverte, a indiqué la porte-parole du Ministère public argovien, Elisabeth Strebel.

La police ne connaissait pas l'homme avant l'agression. Les enquêteurs cherchent pour cette raison d'autres personnes qui auraient été abordées ou agressées par le tireur. La police a publié la photo et le nom complet de l'homme. Une jeune femme s'est déjà annoncée.

Au domicile de l'agresseur, la police a encore trouvé un fusil de petit calibre et un poignard. L'homme ne possède pas de permis de port d'arme. Le pistolet avec lequel il a tiré sur la jeune fille n'est pas une arme militaire.

Balle en pleine tête

La jeune fille rentrait chez elle à Hirschthal dimanche peu après minuit lorsqu'elle a reçu un projectile en pleine tête, tiré par un homme marchant derrière elle. Le tireur l'a ensuite jetée par terre. Elle s'est défendue et l'agresseur a pris la fuite.

La jeune fille a réussi à marcher jusqu'à son domicile. Sa mère a alerté la police.

Les médecins ont trouvé un petit projectile dans une bosse sanglante sur la tête de la victime. La balle n'a pas mis la vie de la jeune fille en danger. Elle a pu quitter l'hôpital lundi. Elle bénéficie d'un soutien psychologique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS